Comment faire son yaourt maison sans yaourtière

Comment faire son yaourt maison sans yaourtière

Je vis depuis maintenant 8 semaines à Mumbai en objectif zéro déchet. La cuisine indienne agrémente souvent ses plats de yaourt, et ça m’a donné l’envie de savoir en faire. Cette semaine, j’ai donc décidé de me lancer dans la fabrication de yaourt maison sans yaourtière.

Encore une fois, j’imaginais un processus compliqué avec plein de matériel, et pas du tout ! La fabrication est super simple et demande peu d’investissement, en temps et en argent. Pas besoin de yaourtière ou de matériel spécifique, un poêlon fera le travail.

L’info zéro déchet : En Inde, il y a encore de nombreuses laiteries, ou « dairy », ou « डेयरी », et le lait, le yaourt et d’autres produits laitiers sont disponibles en vrac. Mais en Belgique, le yaourt en magasin est, la plupart du temps, proposé en pots en plastique. Même triés, ces petits pots ne vont pas être « recyclés » mais « downcyclés », ce qui signifie qu’ils vont se dégrader après chaque transformation, et finalement finir en déchet (bouuuuuuh). Aussi, les pots de yaourt sont souvent fabriqués en polystyrène, qui contient du styrène, potentiellement cancérogène pour l’homme. Et ça, ça fait deux bonnes raisons de plus de faire du yaourt maison !

C’est quoi le yaourt ?

Le yaourt, ce n’est rien d’autre que du lait fermenté ! Les bactéries, ou ferments lactiques, qui sont ajoutées au lait transforment le lactose (un sucre naturellement présent dans le lait) en acide lactique. Et dans les bonnes conditions, ce processus donne naissance à cette délicieuse pâte-crème-mixture acidulée et blanche que nous connaissons tous !

Quel ferment pour faire du yaourt ?

Faire du yaourt avec… du yaourt 

Comme j’ai trouvé du yaourt en vrac à la laiterie, c’est la solution pour laquelle j’ai opté ici. C’est la méthode la plus simple pour une première fabrication de yaourt. En mélangeant du yaourt avec du lait à la bonne température, les bactéries contenues dans le yaourt vont se réactiver et transformer l’ensemble en yaourt.

Quantité : Il faut environ compter 3 cuillères à café de yaourt par litre de lait.

2 Faire du yaourt avec des ferments lactiques secs

Faciles à trouver en pharmacie, dans les magasins bio ou sur internet mais toujours emballés dans des petits sachets.

3 Faire du yaourt avec des restes de piments 

Une astuce indienne carrément géniale tout spécialement pour vous ! Vous pouvez faire du yaourt avec des restes de piments. Prenez 7 ou 8 petits piments par litre de lait et équeutez-les. Ensuite, ajoutez les queues au lait refroidi à 45° et laissez poser, exactement comme dans la recette proposée ci-dessous. Après 8h de repos, quand le yaourt s’est gélifié, retirez les morceaux de piments et mettez au frigo.

J’ai entendu parler de cette solution mais je ne l’ai pas encore testée… Ca ne saurait tarder !

 

Ma recette de yaourt maison sans yaourtière

Ingrédients

Comment faire son yaourt maison sans yaourtière

Du lait entier : J’ai pu l’acheter en vrac à la laiterie, c’est génial ! Si vous n’avez pas accès à du vrac, choisissez du lait produit localement et en bouteille en verre c’est encore mieux.

Vous pouvez utiliser du lait de n’importe quel animal pour faire vos yaourts, mais certains laits, comme le lait de chèvre, ont tendance à donner des yaourts moins fermes. Il est également possible de faire des yaourts de lait végétal, il faudra simplement y ajouter un peu d’agar-agar pour gélifier la préparation.

On peut aussi faire des yaourts avec du lait ½ écrémé et même avec du lait écrémé, les yaourts obtenus seront souvent plus liquides. 

Du yaourt : Attention, notez que les petits pots au Bifidus actif et Lactobacillus Casei ne sont pas des yaourts. Choisissez une marque qui stipule qu’il s’agit de yaourt et évitez les mentions du type « lait fermenté aromatisé » ou « boisson à base de lait fermenté ». Mieux encore, choisissez un yaourt artisanal de préférence bio, local et dans un pot en verre, il se pourrait que je verse une petite larme de bonheur.

Préparation

Comment faire son yaourt maison sans yaourtière

✧ Faire bouillir doucement le lait dans une casserole. Astuce pour éviter que le lait ne brûle dans le fond : rincer la casserole à l’eau froide, sans l’essuyer, puis y verser le lait.

✧ Sortir le lait du feu et laisser refroidir jusqu’à environ 45°. Si comme moi, vous n’avez pas de thermomètre, il faut pouvoir laisser son doigt 10 seconde dans le liquide sans se bruler. Si c’est chaud, mais supportable, vous devriez être dans le bon.

✧ Ajouter 3 cuillères à café de yaourt par litre de lait et mélanger jusqu’à ce qu’on ne puisse plus distinguer le yaourt. Tips : laissez le yaourt quelques minutes hors du frigo avant de l’utiliser, s’il est froid il pourrait diminuer la température de la préparation et ralentir la fermentation.

✧ Le but du jeu est maintenant de laisser poser la préparation pendant 8 à 10 heures dans une chaleur douce pour maintenir la température du mélange entre 40 et 45°. C’est la température idéale pour l’activation des bactéries, cela vous permettra d’obtenir une texture et un taux d’acidité agréables.

Je suis actuellement en Inde et la température ambiante est de 30°, j’ai donc couvert mon récipient et laisser poser le mélange sur le plan de travail, ça a très bien fonctionné – En photo, la consistance de mon yaourt après 8 heures de fermentation dans la cuisine. Si votre température ambiante est inférieure, plusieurs solutions s’offrent à vous. Par exemple :

→ Mettre à profit la chaleur de votre four après une cuisson. Si vous venez de faire cuire un gâteau ou un gratin, vous pouvez éteindre votre four, attendre quelques temps que la chaleur retombe un peu, puis y mettre votre plat de yaourt couvert pendant quelques heures.

→ Vous pouvez également mettre un large fond d’eau chaude (mais pas bouillante) dans un grand plat et y laisser poser votre plat de yaourt 8 à 10h.

→ Enfin, la fermentation aura également lieu si vous laissez votre plat à yaourt prêt d’une source de chaleur comme un feu ou un radiateur.

D’autres solutions existent, mais celles-ci sont mes préférées car elles demandent peu de ressources et sont faciles à mettre en oeuvre.

✧ Après 8 a 10h, une fois que votre préparation ressemble à du yaourt, mettez la au frigo pendant quelques heures. Pour arrêter la fermentation, le yaourt doit être refroidi jusqu’à 5ºC. Et voilà, prêt à être de dévoré !

Comment faire son yaourt maison sans yaourtière

Mon yaourt après une nuit au frigo

Et recommencez

Et ça les amis, c’est la meilleure partie et la vraie alternative zéro déchet ! Une fois que vous avez fait votre yaourt, conservez en une petite partie et vous pourrez l’utiliser comme ferment pour votre prochaine tournée.

Après 8 à 15 fermentations, les yaourts ont tendance a devenir trop liquides ou plus acides. C’est signe que le ferment s’affaiblit et qu’il est temps de redémarrer une production avec un yaourt acheté… ou pourquoi pas des piments ! Affaire à suivre.

Comment faire son yaourt maison sans yaourtière

Moi, en train de kiffer.

 

1Comment
  • home-ncj
    Posted at 19:49h, 30 avril Répondre

    mettre les pots dans une bassine d’eau chaude йventuellement recouverte d’une couverture et laisser dans un endroit au chaud 8 heures, ou une nuit sur un radiateur.

Post A Comment