Comment faire son lait de noix de cajou maison - lait végétal

Lait végétal maison – Comment faire du lait de noix de cajou

Quand j’ai réalisé que le lait de vache était un concentré de nutriments et d’hormones conçu pour transformer un veau de 30kg en un bovidé de 700kg, j’ai commencé à lever le pied sur sa consommation quotidienne. Et c’est là que j’ai découvert le lait végétal ! Plus ou moins épais, goûtus et utiles en cuisine, des dizaines de possibilités existent en matière de laits végétaux.  Seulement il y a un hic: le lait végétal n’est pas disponible en vrac ! Alors, défi zéro déchet oblige, j’ai voulu tester le lait végétal maison. J’ai opté pour un lait aux noix de cajou parce qu’elles poussent localement – ici en Inde – et surtout, parce que j’adore ça. Je vous raconte ici comment faire du lait de noix de cajou.

Ma recette de lait de noix de cajou

Temps de préparation : 2 minutes
Temps total : 3 à 8 heures

Les ingrédients 

✧ Des noix de cajou (natures – non sucrées, non grillées et non salées)
✧ De l’eau
✧ Les proportions : J’ai utilisé 1 volume de noix pour 5 volumes d’eau. Cette mesure est à ajuster selon votre goût. Pour un lait plus concentré, 3 volumes d’eau sont suffisants; pour un lait léger, 10 volumes d’eau fonctionnent aussi ! Vous pouvez également faire de la crème de cajou avec 1 volume de noix pour 1 volume d’eau.

Comment faire du lait de noix de cajou maison - lait végétal

La recette

✧ Mettre les noix de cajou dans un plat et les recouvrir d’eau
✧ Laisser tremper 3 à 8 heures
✧ Vider l’eau de trempage, rincer les noix, et les mettre dans un blender
✧ Ajouter l’eau en proportion souhaitée. Vous pouvez également ajouter un peu de miel, de sirop d’agave, d’extrait de vanille ou autres saveurs en fonction de votre goût.
✧ Mixer le tout à haute puissance pendant 1 ou 2 minutes pour obtenir la texture la plus fine possible. En fonction de la puissance de votre mixeur, soit vous obtenez une consistance idéale et votre lait est prêt à être embouteillé, soit, comme moi, votre mixeur est aussi efficace qu’un sparadrap sur une jambe cassée et laisse des morceaux de cajou dans le lait. Dans ce cas la :
✧ Filter le lait à l’aide d’un chinois ou d’un linge propre dans une passoire avant de l’embouteiller.

Et voilà !

Comment faire du lait de noix de cajou maison - lait végétal

Le lait de cajou se conserve au frais dans des bouteilles hermétiques, en verre de préférence, pendant 2 à 3 jours.

Si vous avez filtré votre lait, il vous reste une pâte de noix de cajou. Conservez-là ! Cette pâte est appelée « okara » et peut être utilisée en cuisine comme comme un épaississant, par exemple dans une sauce.

Le verdict ?

Le lait de noix de cajou est onctueux et délicieux et remplace aisément le lait de vache dans de nombreuses recettes, particulièrement celles de desserts et patisseries. Il est aussi très bon dans le café. C’est également un super épaississant pour les sauces, nettement moins gras que le lait de coco. En bref, je suis conquise. Enjoy !

2 Comments
  • Anonyme
    Posted at 17:34h, 06 décembre Répondre

    Pour info , les noix de cajou crues sont très toxiques, elles contiennent un poison nommé urushiol , ce qui fait qu’elles fait qu’elles sont toujours cuites avant la vente , Cuites signifie qu’un processus de germination n’est plus possible…

    • Lola
      Posted at 19:09h, 06 décembre Répondre

      Effectivement, merci de l’info. Je connaissais ce processus pour d’autres noix et j’ai simplement conclu que les noix de cajou fonctionnaient de la même façon. Les noix de cajou me sont moins familières mais très courantes en Inde, c’est pour ça que je les ai choisies pour le test – et pour le super goût évidemment. J’édite dans l’article 😉

Post A Comment