Manger zéro déchet et équilibré - Mon initiation à la nutrithérapie avec Martine Vanlimbergen

Manger zéro déchet et équilibré – Mon initiation à la nutrithérapie avec Martine Vanlimbergen

Dans mon parcours vers une consommation plus éthique, j’ai opéré pas mal de changements alimentaires. Je cuisine beaucoup plus, des aliments frais, un maximum locaux, de saison et issus de l’agriculture bio et j’ai arrêté de manger de la viande et du poisson.

J’ai fait ces choix alimentaires en analysant le paysage économique et social, en réfléchissant à mon empreinte écologique et en suivant mon instinct. Mais je n’ai jamais fait un suivi médical par rapport à ces changements et j’ai eu envie d’avoir un conseil professionnel extérieur quant à mon équilibre alimentaire.

Il y a quelques temps, j’ai passé la journée avec Martine Valimbergen qui est conseillère en nutrition – parmi d’autres talents – et qui parle plus spécifiquement de nutrithérapie.

Ma première question fût :

Mais c’est quoi la nutrithérapie ?

Ce que j’ai compris, c’est que l’idée de base est d’apporter au corps les bons nutriments au bon moment, pour que le corps puisse fonctionner de façon optimale en toutes circonstances. Et j’ai rapidement apprécié cette façon de voir les choses !

J’ai aussi appris que dans les nutriments, il y avait 2 grandes catégories : les macronutriments et les micronutriments.

Les macronutriments apportent l’énergie (lipides, glucides, protéines) et constituent 98% de notre alimentation, mais c’est principalement avec les micronutriments (vitamines, minéraux, oligoéléments, les acides gras et les acides aminés) que la nutrithérapie travaille. S’ils ne sont présents qu’en quantité infime dans notre alimentation (environ 2%), ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre corps. En effet, ils participent activement aux réactions métaboliques et permettent aux organes de rester fonctionnels (et c’est quand même mieux comme ça!).

La nutrithérapie peut être utilisée tant en prévention qu’en approche co-thérapeutique, dans différentes circonstances :

a. Rééquilibrage & optimalisation de l’alimentation pour rester en bonne santé
b. Ajustement de l’alimentation pour des cas pathologiques, comme la diabète, la résistance à l’insuline, l’ostéoporose, l’arthrose, la fybromyalgie, la dépression, etc.
c. Ajustement de l’alimentation et complément pour des situations spécifiques, pour aider, par exemple, avant et pendant la grossesse, en cas de fatigue chronique, ou encore de stress continu, etc.

Conseils pratiques du quotidien 

Fini les bavardages ! Pour appliquer ces beaux principes en pratique, Martine m’a donné quelques conseils à intégrer au quotidien pour rester en bonne santé.

Le petit déjeuner :

L’objectif : Apporter un max d’énergie pour la journée et éviter le coup de pompe de 11h

Pour ça, on a besoin de nutriments essentiellement protéinés, associés à des acides gras intéressants. On retrouve ces éléments dans différents aliments comme les noix et les oléagineux (noix, noisettes, graines de chanvre, de courges, de lin, de tournesol,…), les céréales comme l’avoine, le sarrasin ou l’épeautre, les oeufs, le fromage et le fromage frais.

A éviter : Manger du sucre le matin (confiture, chocolat à tartiner, céréales sucrées, jus de fruit). Si vous aimez les fruits, il vaut mieux manger un fruit en entier – chargé en fibres et en vitamines – que de boire le jus.

Notre choix : Du granola maison !

La recette bonne franquette de Martine

★ Dans un saladier, mélangez 3 types flocons comme les flocons d’avoine, de quinoa et de pois cassés
★ Ajoutez un peu d’huile d’olive et de jus de pomme et mélangez pour hydrater les flocons
★ Ensuite, ajoutez et mélangez 3 types d’oléagineux comme les amandes, les noisettes et les noix de cajou. Il est conseillé de faire tremper les oléagineux dans l’eau pendant 8h au préalable. Ça facilite la digestion et favorise l’absorption des nutriments.
★ 
Selon l’inspiration, on peut aussi y ajouter des graines comme celles de tournesol ou de courge.
★ Epicez selon votre goût avec de la cannelle
★ Etalez la préparation sur une plaque enfarinée et enfournez dans un four préchauffé à 90 degrés pendant 2h

 

Recette de granola maison

Le repas de midi :

L’objectif : Apporter le l’énergie pour l’après-midi en évitant le coup de pompe de 14h

On trouvera, par exemple, les protéines adéquates dans les pois chiches, les lentilles, les haricots blancs et rouges, mais aussi dans les oeufs, le fromage.  A consommer avec des légumes verts comme le brocoli, le chou frisé, les haricots, l’artichaut, le cresson, assaisonnés avec de l’huile d’olive (chauffée ou non) ou de l’huile de colza (non chauffée).

A éviter: Le pain, les pâtes, les sandwichs qui donnent un coup de pompe juste après.

Notre choix : Un délicieux houmous de lentilles corail et pois chiches, une salade de chicon et pourpier, quelques noix et un oeuf mollet. Les buddha bowl en tous genres sont idéaux !

Le goûter : 

L’objectif : Commencer à préparer le corps au sommeil

Privilégiez la banane, le chocolat noir, favorables à la production de sérotonine, indispensable au bon sommeil. Une poignée d’oléagineux (les amandes en particulier, puis cajou et noisettes) ayant trempé est aussi très bénéfique.

Le repas du soir :

L’objectif : Apporter des glucides complexes, aussi appelés « sucres lents ». Notre cerveau, actif également la nuit et notamment pour la mémorisation, a besoin de ces glucides pour bien fonctionner.

On trouvera ces nutriments dans les pâtes complètes, le riz brun, les lentilles, le pain complet, les pommes de terre, le quinoa, les patates douces.

A éviter : Consommer des protéines d’origine animale le soir.

Notre choix : Un hachis parmentier végétarien ! Un lit d’épinards frais poêlés, recouvert de champignons rôtis et d’une troisième couche de purée de pomme de terre.

De manière générale, les conseils de Martine sont les suivants :

★ Réduire les sucres rapides
★ Apporter des fibres et des sucres complexes
★ Utiliser de l’huile d’olive pour la cuisson et de l’huile de colza (non chauffée) pour les salades ou les plats froids
★  Et diversifier les aliments !

Et alors ?

Depuis ma rencontre avec Martine, je dois bien admettre que je sens une différence sur ma forme physique. Principalement en ce qui concerne le repas de midi : j’ai l’habitude de manger des sandwichs ou des pâtes à midi. Depuis que je mange davantage de protéines végétales et moins de glucides, je suis plus en forme au début d’après midi et je me sens plus légère. Bref, une bonne expérience et beaucoup de petits gestes que j’intègre à mon quotidien ✌️😊 Si vous voulez une info ou un suivi plus approfondi et personnalisé, n’hésitez pas a prendre contact avec Martine, elle est super !

 

No Comments

Post A Comment